Ia ora na !

Aujourd'hui mercredi 2 août 2017 est le jour du dépassement d'après l'ONG Global Footprint NETWORK : Earth overshoot Day. Le jour où l'humanité a consommé toutes les ressources que la planète peut fournir en une année, d'après leurs savants calculs. C'est comme le jour du mois où tu commences à creuser le déficit de ta CB en attendant la paye, sauf à l'échelle planétaire. Et qu'il reste quand même un paquet de jours (152 précisement) avant la fin de l'année. 

téléchargement

Global Footprint Network

Global Footprint Network is a research organization that is changing how the world manages its natural resources and responds to climate change.

http://www.footprintnetwork.org

 

Donc on fait quoi en attendant ? 152 jours à manger des pâtes en allant au boulot à pied, ça s'annonce un peu compliqué.. Mais avec un peu de bon sens on peut quand même aider, à notre petite échelle individuelle, à limiter noter surconsommation. Et en clair, faire du ZP c'est totalement dans la démarche.

1° moins de pétrole 

Ca veut dire : moins de trajet en voiture ! On t'a déjà dit, va chercher la baguette à pied au lieu de démarrer le pick-up (avec la clim') ! Et en plus ça te fait faire du sport (10 000 pas par jour a dit l'OMS pour ta santé, combien affiche ton trackeur d'activité ?!) et ça limite tes facteurs de risque de syndrome métabolique, de diabète et d'accident cardio-vasculaire. Et si c'est trop loin.. sort le vélo ! Et si ça monte beaucoup beaucoup.. investit dans le vélo électrique ! et si tu as des enfants.. dans le porte bébé ! et si tu en as plus d'un à la fois.. Il te faut une voiture électrique : 

Gamme-Renault-Electrique

ZOE (vendue chez SODIVA) ; c'est moins lourd que le pick up mais pas moins cher ; ) mais c'est 100% sans pétrole.. sauf si tu ne fabrique pas toi même ton électricité au solaire et que tu l'achète à EDT (parce qu'en pratique environ 70% de l'électricité produite à la Punaruu l'est à partir de combustible.. fossile i-e de pétrole..)

 

2° moins (voire plus du tout !) de plastique 

Parce que le plastique. .c'est aussi du pétrole. Et c'est pas recyclable. Et c'est source de déchets.

Cf 

pour des idées sur comment le remplacer. 

3° moins de produits neufs 

D'occasion, c'est toujours moins d'impact CO2 ; adoptez le réflexe 'petites annonces avant grand magasin' mais aussi plus de .. moins. La frugalité et le minimalisme sont des idéologies qui ont le vent en poupe, et il est grand temps, sinon de les adopter, au moins de s'en inspirer ! Je vous renvoie aux écrits de Dominique Loreau, grande prétresse du minimalisme qui a publié de nombreux (un peu trop d'ailleurs ! le marketing et la frugalité ne font pas bon ménage) ouvrages, parfois redondants à ce sujet dont :

Résultat de recherche d'images pour "dominique loreau site"

 

4° on consomme local

Toujours moins d'impact CO2, c'est meilleur pour l'économie du fenua et c'est toujours plus gratifiant d'encourager par sa consom'action un voisin ou un ami dans son activité professionnelle.. et en plus c'est souvent meilleur au goût et tout bénéf pour ta santé !

5° on mange (beaucoup) moins de viande

Pas plus de 2 fois par semaine pour la viande rouge (pour ta santé avant tout, mais aussi pour la planète !), et certainement pas plus d'une fois par jour ! On remplace par du poisson ou du poulet (impact CO2 moindre) ou pourquoi pas des protéines végétales.

 

6° on évite de gaspiller l'eau

parce qu'il est pas question de se priver de cette ressource fondammentale ; mais c'est pas non plus parce qu'on en manque pas ici qu'il faut la gaspiller..

 

 

Bon, en vrai, c'est controversé, cette histoire de calcul-du-jour-où-on-a-consommé-toutes-les-ressources-que-peut-produire-la-planète-en-une-année et ça soulève d'autres questions que celles du 'politiquement correct' qu'il est aussi intéressant de se poser :

Le Jour du Dépassement et son business malthusien bien organisé

Le Jour du Dépassement, c'est, paraît-il, le jour où la planète commence à consommer plus qu'elle ne produit. Cette idée vieille comme le monde (en tout cas comme les théories économiques), déjà agitée en son temps par Malthus, cristallise de nombreuses angoisses occidentales.

Mais il est urgent d'agir à notre échelle, et important d'améliorer notre quotidien à tous.

Nana !