Ia ora na !

 

L'idée commence à faire son chemin sur le net : surfer, c'est polluant. Envoyer des mails, des photos, ou simplement conserver une tonne de pubs-de-quand-tu-as-acheté-une-fois-un-truc-sur-le-net-en-2009 quelque part dans les 10875 mails de ta boîte, ça pollue la planète. Et oui. Ca se voit moins que la fumée du pot d'échappement diesel de ton pick-up, mais quand même, ça existe. Sans parler de tous tes clics sur des blogs divers et variés (pour te cultiver, bien sûr, maintenir ta vie sociale) et ceux que tu fais sur des sites nettement moins recommandables..

 

En chiffres (trouvés en surfant sur le net ; ) d'après le rapport de l'ADEME, Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie, le lien ici (et qui date déjà de 2014 ; autrement dit, les chiffres sont à la hausse) :

 

Internet, courriels : réduire les impacts - ADEME

Allez au contenu Allez à la navigation Limiter nos consommations d'énergie et de matières premières Organisme : ADEME Collection : Guide pratique Description : Février 2014 - 16 p. - Réf.

http://www.ademe.fr

Et d'après l'association GeSI, le WEB serait responsable de 2% des émissions mondiales de CO2 !

 

GeSI home: thought leadership on social and environmental ICT sustainability

Building a sustainable world through responsible, ICT-enabled transformation

http://gesi.org



LES EMAILS :

10 000 000 000 d'emails envoyés par heure dans le monde ; 1 email de 1 MO = 20g CO2, ça n'a l'air de pas grand chose, mais quand on songe à la quantité.. 

Stocker 30 emails dans sa boîte ; qu'on les regarde où non, c'est une ampoule allumée pendant 24h.

Alors ya qu'à compter le nombre de mails qui restent dans ta boîte depuis sa création..

Et j'en passe et des meilleures, si vous cherchez d'autres chiffres pour vous faire peur, n'hésitez pas allez surfer pour vous renseigner ; ) (Merci l'impact CO2 !)

Tout ça pour dire, qu'on ne s'en rend pas compte mais que, conscience écolo oblige, il est temps de faire un effort !

Perso, ma boîte mail, je suis contente de l'ouvrir, je me dis, il y aura peut-être des surprises (et la probabilité d'avoir des factures reste pour le moment encore moindre que pour la boîte au lettres !) mais en général, quand je l'ouvre, il me faut un certain temps pour virer tous les trucs inintéressants qui sont arrivés pendant la nuit :

- je perds du temps (et mon temps, je le trouve précieux)

- ça m'énerve, pas beaucoup, mais toujours un peu

- visiblement, ça pollue

- et en plus souvent, j'ai rien demandé merci, donc quand même, ça m'énerve encore plus quand je prends le temps d'y penser.

 

 

  • Donc, pour être ZP sur le net, j'ai commencé par un grand nettoyage dans mes mails : trier par dossiers ceux qui sont vraiment importants :

- ceux des amis, bien sûr (c'est rigolo de relire les vieux, très vieux, de bons moments en perspective ! et de la nostalgie..)

-ceux des papiers, des factures etc qu'il faut garder (au cas où.. au cas où quoi ? on ne sait jamais)

-ceux des identifiants/mots de passe des sites où tu vas de temps en temps et où tu te rapelle JAMAIS quel mot de passe tu as donné..)

et surtout POUBELLE pour tous ceux qui ne servent plus à rien !!

Je vous l'accorde, c'est LONG.

Mais ça fait du bien ; et on a tous quelques moments perdus où on a pas grand chose d'autre à faire ! Et parfois on retrouve des adresses oubliées, des contacts qu'on relance.. et au final, on se booste l'estime de soi, c'est toujours ça de pris.

 

  •  J'en ai aussi profité pour me désinscrire de pléthores de mailing list de 'news' que je ne lisais jamais ou rarement, c'est aussi plus de temps pour celles que j'apprécie vraiment !

 Et sinon un nouvel outil qui vous aide à nettoyer les 256 mails que vous n'avez pas lus et que vous ne lirez jamais ; qui ont généré du CO2, en génèrent toujours et dont les petits frères qui arriveront bientôt en génèreront aussi :

Cleanfox - Nettoyez votre boite mail, protégez la planète!

Chaque email génère 10 grammes de CO2. Cleanfox vous aide à nettoyer votre boite mail et à réduire votre empreinte carbone.

https://www.cleanfox.io

 ou :

Unsubscribe from emails, instantly.

Stop those annoying emails from cluttering your inbox. Regain control of your email with one simple click.

https://unroll.me

 

Avec des statistiques de vos 'performances' écologiques et même un record à battre pour les compétiteurs dans l'âme !

 

 

  • Du coup, la prise de conscience aidant ; j'ai décidé de changer de compte email : terminées les pubs intempestives de Yahoo (qu'il aurait fallu payer pour ne plus voir !!) j'ai migré vers Newmanity, une boîte mail qui se veut écolo, à la base un réseau social orienté 'green' et éthique :
Newmanity App : Emails - Chat - Cloud

Emails and chat unlimited for free powered by a carbon free cloud storage. Newmanity App is environmentally friendly , keeps your data secured and confidential.

https://www.newmanity.com

Hébergé dans un data center (aux Pays-bas) alimenté exclusivement par des sources d'énergies renouvelables et qui garantit la confidentialité des données de ses utilisateurs. Un email envoyé depuis Newmanity de ne consommer que 9 grammes de CO2 au lieu des 20 cités précédement. C'est gratuit pour les particuliers (4 par compte pour les pros), sans publicité et ils reversent des revenus des abonnements à des projets concernant la protection de l'environnement, la lutte contre l'exclusion ou encore le numérique éthique.

What Else ?

Why we are green?

Eco-designed servers, data centers powered and cooled by sustainable energies. Your emails and messages are 2 times less energy consuming.

http://www.newmanity.com

 

LE SURF : (on parle pas de Teahupo)

Et quand tu te 'promènes' sur le net, le bilan fait mal aussi, quand tu prends le temps d'y penser : 287 600 tonnes de CO2 par an, (toujours d'après l'ADEME) = 1 500 000 km en voiture, pour la comparaison.

Alors comme pour les mails, il n'est pas ici question de s'interdire de se 'promener' sur le net ni de se priver de quoi que ce soit, internet est un outil formidable et extrêment utile dans plein de domaines ; mais juste quelques petits conseils pour faire les choses de manière plus 'raisonnée' et du coup raisonnable :

 

  • j'utilise des mots-clés précis pour cibler mes recherches, de manière à aller plus vite et qu'on me propose directement des sites qui ont de l'intérêt, plutôt que de les trouver sur la 4ème page.

Et pourquoi pas utiliser un moteur de recherche écoresponsable ? Les offres sont de plus en plus nombreuses sur le net : Ecogine et Lilo sont français, s'engagent à reverser une partie de l'argent générée par tes recherches (et oui, quand tu surfes, ça rapporte des sous à des gens !) à des associations, plantent des arbres, rachètent une partie du CO2 généré etc et en général s'engagent à protéger tes données, c'est-à-dire que, contrairement à d'autres moteurs de recherche moins scrupuleux (et cotés en bourse ; ) ils ne les vendent pas vos données aux plus offrant..

 

Lilo, le moteur de recherche qui finance des projets sociaux

Vos recherches ont du pouvoir ! En faisant vos recherches avec Lilo, vous financez gratuitement et sans effort des projets sociaux et environnementaux. LILO, COMPENSE LE CARBONE DE VOS RECHERCHES Vos recherches ont du pouvoir ! En faisant vos recherches avec Lilo, vous financez gratuitement et sans effort des projets sociaux et environnementaux.

https://www.lilo.org

 

 

Il en existe également de nombreux autres, notamment américains : Duckduckgo, SearX, Yacy, Ixquick etc dont un des principaux leitmotiv est le respect de la confidentialité de tes données.

N'hésites pas à te renseigner (toujours en surfant ; ) pour savoir lequel correspond le mieux à tes besoins et à ton éthique !

 

  •  Quand je la connais, je tape directement l'url du site que je veux consulter dans la barre de recherche, ça évite une recherche sur les serveurs et je perds moins de temps : 1 requête sur un moteur de recherche, c'est 10g de CO2

 

  • J'ai enregistré mes sites préférés (et ma banque) en favoris : j'y accède directement

 

  • J'évite de sauvegarder des dossiers/mails inutiles que de toute façon je ne regarderai plus jamais ; ) car la sauvegarde de données sur clé ou sur disque dur émet aussi du CO2 et ça m'évite de perdre du temps à trier tout ça

 

  • Je n'envoie que les pièces jointes nécessaires et SEULEMENT aux intéressés pour ne pas balader de la donnée inutilement, d'ailleurs je supprime la conversation précédente ; alors c'est sur, il faut que tu te donnes la peine de tout effacer, mais ce n'est finalement pas non plus la mer à boire..

 

  • Je regarde plutôt les vidéos (type tuto couture, chroniques d'Inter etc) en basse définition, quand il ne s'agit pas de films où la qualité n'a finalement pas un impact majeur

 

  • (Attention illégal ; ) je regardes plus volontiers films et séries en streaming que de les télécharger sur mon ordi, il y a de fortes chances que je ne les revoie plus jamais et ils sont plus vite/facilement accessibles

 

  • Et puis bien sûr je privilégie le matériel éco-conçu (meta-IT, ordinature en France, quand j'ai les moyens) ou d'OCCASION (moins cher ; ) pour limiter encore mon impact carbone

 

  • Et quand je ne m'en sers pas.. je l'éteins !!

 

Voilà quelques petits conseils, pas bien compliqués à mettre en oeuvre, mais qui seront autant  de petits gestes en faveur de moins de gaspillage énergétique !

 

 

 

Petit apparté sur la confidentialité des données : Je sais pas pour vous, mais pour moi c'est une notion assez 'obscure'. Je ne m'étais jamais posé la question avant de l'envisager sur le plan écologique, mais j'avoue qu'une partie de moi n'imagine pas que ce que je fabrique sur le net puisse intéresser qui que ce soit ! Je n'ai même pas peur de la NSA ni de la CIA, malgré les révélations d'Edward Snowden et vu que je ne consulte pas de sites 'sensibles' susceptibles de faire acroire que je puisse être une dangereuse terroriste, je ne me sens pas espionnée.. Peut-être à tort ? Au pire, j'imagine que je peux être cataloguée comme gentille activiste écologique à faible impact (ce qui serait déjà pour moi une belle étiquette !) J'imagine bien sûr que la législation n'est déjà pas la même en fonction des pays, mais comme je n'ai pas grand chose à cacher, hormis quelques photos (un peu !) compromettantes ; ) on va dire que je dors tranquille.

Et sinon, que des gens que je ne connais pas se fassent du pognon sur le fait que j'aime aller acheter des trucs 'plus ou moins indispensables' vu sur tel ou tel site et me proposent des pubs à outrance pour essayer de me faire 'consommer', soyons honnête, ça me dérange un peu. J'ose imaginer que je suis assez 'forte' pour résister à ces appel consuméristes (!) mais la vérité c'est que ce qui a modifié mon comportement de ce côté là c'est surtout que .. (presque) personne ne livre en Polynésie ; ) Et finalement, je me passe plutôt bien du nième moule à gateau en silicone-super-résistant-en-forme-d'un-truc-que-j'ai-pas-encore ou de cette robe qui à l'air superbe sur cette photo et qui en vrai m'ira pas du tout..

Mais depuis que j'ai éveillé ma conscience d'écologiste, j'ai aussi compris que mes données personnelles ont une valeur économique : que non seulement, des anonymes essaient de me vendre tout et n'importe quoi grâce à la 'publicité ciblée' en suscitant chez moi des désirs, qui sitôt assouvis, feront place à de nouveaux (mais c'est comme ça qu'on relance la croissance !) mais surtout que c'est l' EXPLOITATION de MES données (et des tiennes, bien sûr) plus que le stockage de mes quelques mails et photos sur un serveur lointain qui est à l'origine de ce GASPILLAGE monumental d'électricité et cette génération de CO2.

Et si tu crois que ta 'publicité ciblée' t'apportera seulement ce qui t'intéresse, te faisant gagner du temps en t'évitant de voir celles qui ne t'intéresse pas, tu as encore faux ; c'est surtout celles qui ont grassement payé leur anonceur que tu verras ! C'est pas comme ça que tu découvriras le site qui propose quelque chose de novateur.. Donc globalement, ta recherche sur le net n'est pas du tout triée par pertinence, mais par rapport à ce que les annonceurs ont payé à ton ami Google.. Pas très éthique pour un espace public !

Si tu veux en savoir plus je te conseille ce MOOC très clair :

L'exploitation commerciale des données personnelles @OpenClassrooms

Quels sont les enjeux économiques de la publicité ciblée ? Comment configurer votre navigateur de manière à surfer en toute sécurité ? Apprenez à faire disparaître vos traces du réseau électronique !

https://openclassrooms.com

Et bien sûr, l'établissement de ton 'profil consommateur', en utilisant pléthore de cookies tiers, consomme également de l'électricité et produit du CO2..

Par défaut, tu es présumé consentant à la collecte de données personelles sur le net, voire même tu l'as autorisé en acceptant les conditions d'utilisation de Google ou de Facebook donc à toi de prendre conscience de ce que tu fais et surtout de savoir ce qui est fait de toi.. et de devenir consom'ACTEUR en connaissance de cause plutôt que bête CONsommateur !

Internet ZP