Ia ora na !

IMG_9595

 

Tant attendue et souvent réclamée par mes amies, voici enfin 'LA' recette de ma lessive !

Il existe beaucoup de recette de lessive liquide sur les sites 'écolo-bio' mais personnellement je préfère cette recette en poudre que j'utilise depuis des années :

LES INGREDIENTS, où les trouver :

  • copeaux de savon : Locaux de coco : merci Véro de l'ilôt bulles (contact et boutique sur Facebook, 1800 XPF le kilo), mais sinon de Marseille ça marche aussi 
  • cristaux de soude : Le magasin bio de Punaauaia 'La vie en bio' référence la marque ECODOO mais c'est plus cher (595 XPF) que ceux qu'on trouve en grande surface (environ 400 XPF) et qui sont dans un emballage carton plutôt que carton/plastique
  • bicarbonnate de soude : idem (960 XPF les 500g contre environ 600 XPF)
  • percarbonnate de soude : seulement (à ma connaissance et j'avais abandonné l'idée de les trouver sur le territoire) à la vie en bio, 1395 XPF 

(Les 3 sont importés, il n'en existe pas de locaux à ma connaissance, en tout cas pas à la vente au particulier)

  • Huiles essentielles : lavande, citron, eucalytpus, ou tea-tree, qui aurait des vertus antibactériennes mais enfin n'importe laquelle que tu trouves qui sent bon ; on en trouve dans les magasins bio de Tahiti et dans toutes les pharmacies.

Sinon tu peux également te fournir chez aroma-zone (ce que je faisait en métropole) si tu trouves beaucoup beaucoup d'ami(e)s pour commander avec toi : frais de port de 50 € ; gratuité pour la Polynésie à partir.. de 290 € !!

 

LA RECETTE :

Pour une machine de 6 kg :

  • 8 g de copeaux de savon
  • 8 g de cristaux de soude
  • 8 g de bicarbonnate de soude
  • 6 g de percarbonnate de soude
  • Quelques gouttes d'huiles essentielles

Soit, après de savants calculs de ma part, environ 48 XPF par machine, sans compter les huiles essentielles dont l'utilisation est facultative.

Pour une machine de 4 kg :

  • 6 g de copeaux de savon 
  • 6 g de cristaux de soude
  • 6 g de bicarbonnate de soude
  • 5 g de percarbonnate de soude
  • Quelques gouttes d'huiles essentielles

Je ne prépare pas le mélange à l'avance ; les poudres de granulométrie différente ont tendance à se 'démélanger' au fil du temps. Je me contente de tout mettre dans un petit contenant, par exemple un bouchon de lessive liquide et de tout verser dans le tambour de la machine. Pour la quantité exacte vous pouvez utiliser une petite balance mais ceux qui me connaissent bien savent que je zappe souvent cette étape ; )

Je trouve cette recette efficace, au moins autant voire plus que les lessives 'écolos' du commerce ! Elle l'est peut-être moins qu'une lessive chimique ; en tout cas elle ne contient pas d'azurants optiques ce qui rend le linge blanc probablement moins blanc à la longue. Mais personnellement je préfère ma recette ! D'autant plus qu'à force de l'utiliser je ne supporte plus les parfums de synthèse des lessives traditionnelles qui 'sentent le propre' et me répugne !

Pour le linge taché (merci les enfants ! ) j'essaie de penser avant à frotter la tache avec un pain de savon à la terre de Sommières, (toujours l'ilôt bulles) cela donne de bons résultats.

En général je lave le tout venant à 60°C, température suffisante pour tuer la majorité des vilaines bactéries qui ont colonisé le linge, et 40°C pour ceux ce que j'apelle 'délicats' (i-e les miens quoi) les pas sales mais qui ont été 'transpirés'. Avec au maximum un séchage à l'air libre parce que c'est plus écolo et que j'adoooore l'odeur du linge frais séché dehors.. même si saison des pluies oblige, vu la fréquence des lessives (je possède peu de linges et j'ai peur des vilaines moissisures qui peuvent les tâcher) j'ai dû investir dans un séche-linge, qui tourne de temps en temps, mais seulement quand il pleut, juré !

Voilà tout, sachant que je fais en moyenne 2 lessives tous les 2 jours (blanc et couleurs, je n'utilise plus de lingettes Décolor'machin, ben ça marche très bien quand même), et 4 le WE (attention le linge humide et taché a une facheuse tendance à se retrouver avec des tâches d'Aspergillus niger indélébiles, d'où l'importance de la fréquence des lavages).

Et puis comme j'aime bien mes robes, (un peu moins les polos de mon mari), les vêtements que j'ai cousus pour les enfants, et que mes torchons sont plus beaux quand ils sont sans plis, j'avoue, je repasse un peu.. avec quelques gouttes d'huiles essentielles aussi dans le fer, ça doit peut-être pas l'arranger mais ça sent bon !

J'attend avec plaisir vos commentaires sur le sujet !